FLOX, cherche et apporte !

FLOX, cherche et apporte !

Caractère de Noisette

 
 
   Noisette, ma douce. Petite chienne modèle quasiment née dressée et éduquée ; rappel, marche au pied en laisse, sans laisse, positions à distance, absence couchée, elle a tout réussi au club en très peu de temps. Des rapports d'objet rapides et parfaits. Noisette avec qui je n'ai jamais élevé le ton, il suffisait de lui demander. C'était tellement plaisant pour moi, que je l'ai bien trop ennuyée avec ces exercices d'obéissance qu'elle exécutait si facilement.
 
   Noisette la sage qui n'a jamais rien abîmé, sauf les chaussures que j'ai laissées traîner, ou les pieds de la table de cuisine sous laquelle je l'avais logée à son arrivée. Noisette qui, au repos, suçait un bout de sa couette qu'elle tenait entre ses pattes.
 
   Mais Noisette tueuse de rats, poursuivant les hirondelles dans la prairie, les biches en forêt, ou simplement les mouches dans le jardin. Habituée aux vélos et aux joggers, elle ne les a jamais coursés.
 
   Noisette mordant de toutes ses tripes au costume et lâchant prise difficilement.
 
   Noisette en transes devant les moutons ou humant leur présence sans même les voir.
Noisette qui, en montagne, ayant traversé en laisse un troupeau de vaches, et relâchée un peu plus haut, s'était précipitée pour les rejoindre ; il m'avait fallu redescendre la récupérer.
 
   Noisette la fantaisiste, qui, passant son brevet de pistage, les piquets à peine dépassés, s'est gaiement tortillée sur le dos, avant de se relever, se secouer, et reprendre sa piste, toute guillerette, pour me ramener l'objet. Ou Noisette, toute jeune encore, qui, ayant aperçu mon fils venu en spectateur à son deuxième concours d'agility, a quitté son parcours pour lui faire fête.
 
   Noisette et son oeil ardent, quand elle attendait les félicitations après la piste ou le parcours d'agility.
 
   Noisette, la pataugeuse des quatre saisons, qui n'a jamis mis les pattes à côté d'une flaque d'eau, mais qui attendait sur la berge le retour de son copain labrador pour lui voler le bâton ramené à la nage.
 
   Noisette confiée à Gilles pour une balade en forêt, et qui l'a remis dans le droit chemin, alors qu'au retour il prenait un sentier qu'elle ne voulait pas suivre.
 
   Noisette, qui, en promenade, marquait le terrain aussi souvent qu'un mâle.
 
   Noisette un peu étouffée par la forte personnalité de son fils Rik. Mais il a toujours été hors de question qu'elle lui cède la préséance pour aboyer au portail. Et les oreilles ont parfois saigné de part et d'autre.
 


02/09/2012
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres